Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Patrick Derennes

Le blog de Patrick Derennes

il s'agit pour débuter du compte-rendu journalier des observations naturalistes agrémentées de photos, réalisées lors d'un séjour en Espagne fin mai début juin 2005. il se développe depuis avec mes photos issues de Balades en Nature ou de Voyages.

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #nature

 

pot-pourri-2-5810Corneille300111Cret.jpg

 

 

Observez bien l'oiseau ci-dessus ... hé non ! il ne s'agit pas d'un Corbeau ... mais bien d'une Corneille noire, certes voisine d'espèce, mais espèce différente néanmoins.

 

A l'origine, il s'agit d'un oiseau plutôt forestier qui s'est très bien adapté au milieu urbain. Ainsi, l'Atlas des Oiseaux nicheurs de Paris indique que ses effectifs parisiens représentent actuellement environ 400 à 500 couples.

 

Or dans les années cinquantes, elle n'était donnée pour Paris qu'uniquement hivernante et les premiers cas de nidification remontent aux années soixante-dix ... (même source).

 

 

Dans la Fable d'Esope qui suit, la Corneille fait pâle figure devant le Corbeau :

 

 

LA CORNEILLE ET LE CORBEAU

 

La corneille conçut de la jalousie contre le corbeau, parce qu’il donne des présages aux hommes, qu’il leur annonce l’avenir et que pour cette raison il est pris à témoin par eux ;  aussi voulut-elle s’arroger les mêmes privilèges. Donc ayant vu passer des voyageurs, elle alla se percher sur un arbre et là poussa de grands cris. À sa voix, les voyageurs se retournèrent, effrayés ; mais l’un d’eux prenant la parole dit : « Allons, amis, continuons notre chemin : ce n’est qu’une corneille, ses cris ne donnent pas de présage. »

Il en est ainsi chez les hommes : ceux qui rivalisent avec de plus forts qu’eux, non seulement ne peuvent les égaler, mais encore ils prêtent à rire.

 

Donnée intéressante, la distinction entre le Corbeau et la Corneille est donc très nette dès l'antiquité ... (Esope, VII ème - VI ème siècles avant J.C.).

 

Concernant cette hiérarchisation corbeau-corneille, dans les faits, la Corneille a été observée à de nombreuses reprises faisant preuve d'intelligence comportementale et d'adaptation au milieu (repérage de nourriture dans les sacs poubelles transparents du Plan vigipirate voire sélection pour leur contenu - invisible - des emballages à ouvrir, utilisation de la chaussée pour casser des noix voire du passage des voitures pour casser celles-ci, etc., in Oiseaux nicheurs de Paris).

 

Dans le Géroudet, il est indiqué : " (...) on reconnaît à la Corneille noire, comme aux autres Corvidés, des facultés remarquables de discernement, une psycholgie assez développée (...)".

 

 

pot-pourri-2-5801Corneille300111Cret.jpg

 

pot-pourri-2-5802Corneille300111Cret.jpg

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog