Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Patrick Derennes

Le blog de Patrick Derennes

il s'agit pour débuter du compte-rendu journalier des observations naturalistes agrémentées de photos, réalisées lors d'un séjour en Espagne fin mai début juin 2005. il se développe depuis avec mes photos issues de Balades en Nature ou de Voyages.

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #nature

 

 

 

Préambule d'usage :

 

Les photos qui suivent et suivront dans cette série ne sont pas prises en milieu sauvage ... puisqu'il s'agit d'un vaste enclos de 180 ha, si ma mémoire est bonne, ouvert au public pour des ballades découvertes de "nos" mammifères forestiers.

 

 

Elles constituent donc surtout un souvenir de cette sortie récente et une illustration des animaux que l'on peut apercevoir en milieu naturel forestier, avec un peu de chance ou ... pas mal de préparation ... Là, c'est plus facile donc plus pédagogique !

 

 

Ceci dit,

 

 

 

Voici un bel animal, le Daim européen ! Voici ce qu'en dit cet excellent ouvrage "Invasions biologiques et extinctions", Michel Pascal, Olivier Loverlec, Jean-Denis Vigne, Belin, Editions Quae, 2006 :

 

 

Celui-ci était présent sur le territoire continental de la France durant le Pléistocène moyen (de 800 000 à 128 000 ans avant notre ère), le dernier interglaciaire et la première moitié du Pléistocène supérieur.

 

[Le Pléistocène moyen est la période de temps qui voit l'apparition de l'homme dans nos régions.]

 

Le Daim s'est retiré d'Europe occidentale dès les premiers grands froid würmiens.

 

Au cours de l'âge du Bronze, pendant le III ème millénaire avant J.C., l'homme l'aurait introduit dans la péninsule balkanique puis l'Anatolie. Par la suite, durant l'antiquité romaine, le Daim européen a fait l'objet de plusiurs transferts, notamment vers l'Afrique du nord et quelques îles méditerranéennes.

 

Sa présence à l'Antiquité et au haut Moyen Âge est plus nette dans le nord de la France et en Angleterre : faibles effectifs maintenus en captivité ou confinés dans des parcs.

 

Les actuelles populations européennes en général et françaises en particulier semblent issues de ces parcs à gibiers.

 

Actuellement 80% des 3000 à 4000 Daims européens (1980) sont confinés en enclos.

 

 

En voici quelques images :

 

 

pot-pourri-6-6424Daim050811EspRamCf.jpg


 

pot-pourri-6-6465Chevreuil050811EspR.jpg

 

 

 

pot-pourri-6-6475Daims050811EspRamCf.jpg

 

 

pot-pourri-6-6481Daims050811EspRamCf.jpg

 

 

 

 

Commenter cet article

Violette 12/08/2011 13:42


Bonjour Patrick,
Si l'on part sur la moyenne de 3500 daims, cela voudrait qu'il y en a 2800 en enclos, sais-tu si ce chiffre baisse ou augmente ? Car les quelques individus qui s'échappent de ces hordes captives ne
forment que de petits groupes sauvages trop fragiles pour se stabiliser dans la nature.

Il est aussi très dommage que l'on ait domestiqué cet animal pour sa viande et sa peau.
Tout ceci dit tes prises sont très belles.
Violette


Patrick Derennes 17/08/2011 21:08



 


Je pense que sa présence captive en parc et enclos est en partie due à la beauté de cette bestiole ... mais il est vrai que je l'ai également observé en Espagne ... dans les grandes chasses
privées dont l'Espagne a le secret (héritage du franquisme il me semble) ... et là son sort est plus définitif ...



Articles récents

Hébergé par Overblog