Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Patrick Derennes

Le blog de Patrick Derennes

il s'agit pour débuter du compte-rendu journalier des observations naturalistes agrémentées de photos, réalisées lors d'un séjour en Espagne fin mai début juin 2005. il se développe depuis avec mes photos issues de Balades en Nature ou de Voyages.

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #nature
Lepidurus apus, un souvenir de mes débuts de naturaliste amateur, trouvaille d'il y a environ 15 années et un mois ...
 
Observé dans une zone inondable et alors inondée, cet animal dont la carapace fait environ 2 à 2,5 cm de long, a une allure préhistorique et résiste à la disparition de son milieu en pondant des œufs avant l'assèchement total.
 
Il s'agit d'un crustacée branchiopode également, comme la puce d'eau Alona quadrangularis postée il a deux trois jours, mais dans un autre ordre, les Notostracés et non plus les Cladocères.
 
J'ai fait une traduction automatique d'un de mes bouquins, pour plus d'informations :
 
"Fossiles :
 
Au Dévonien précoce (environ 410 mya), lorsque des poissons à mâchoires font également leur apparition, les Notostracés et les Spinicaudatés sont établis comme étant présents (Tasch, 1969).
 
Au Carbonifère (environ 286-360 millions d'années), les espèces de Triopsidae et de « crevettes-palourdes » sont diverses et sont présentes dans de nombreux habitats (marins, d'eau douce, ruisseaux) (Tasch, 1969).
 
Anatomie :
 
La première paire de pattes est utilisée pour nager ; les paires suivantes sont utilisées pour nager ainsi que pour ramper, creuser et manipuler la nourriture (Fryer, 1988 ; Rogers, 2001).
 
Biologie :
 
Les notostracés sont des détritivores et des prédateurs, qui labourent les sédiments superficiels pour capturer les invertébrés benthiques (Fryer, 1988). Lorsqu'il se nourrit, Lepidurus bouge ses membres selon un rythme métachronal (?), creusant dans les sédiments et rejetant un panache de sédiments derrière l'animal. Ils pompent la boue par l'arrière et en extraient probablement les particules organiques. Les Notostracés capturent et consomment également d'autres invertébrés et des larves d'amphibiens. Leur régime alimentaire comprend des algues, des œufs d'amphibiens, d'autres crustacés, des larves d'insectes et des têtards (Dodson, 1987 ; Rogers, 2001). Ils peuvent être d'importants prédateurs sur les œufs au repos d'autres invertébrés aquatiques (Daborn, 1977). Les Notostracés capturent les larves de moustiques, mais ils sont aussi parfois des ravageurs des rizières, mangeant les jeunes plantes au niveau de la boue (Dodson, 1987).
 
Les anostracés, les notostracés et de nombreux cladocères (puces d'eau) des habitats temporaires ont généralement une génération à chaque fois que leur habitat se remplit (Belk et Cole, 1975 ; Loring et al., 1988 ; Rogers, 2009). La principale stratégie consiste à produire autant d'œufs résistants que possible en un minimum de temps, ce qui permet de développer et de maintenir une banque d'œufs. Une fraction des œufs de la banque d'œufs éclot ensuite lorsque l'habitat se remplit à nouveau, laissant généralement quelques œufs non éclos au cas où l'habitat se tarirait avant que les animaux aient atteint la maturité sexuelle et se soient reproduits (Rogers, 2009). Ces espèces d'habitat astatique présentent généralement une croissance rapide due à une combinaison de températures élevées et de capacités physiologiques spécialisées pour une croissance rapide (Loring et al., 1988). La régulation des populations peut également être assurée par des facteurs physiologiques (par exemple, la salinité ; Broch, 1988)."
 
Les invertébrés d'eau douce de Thorp et Covich (p. 700). Elsevier Science. Édition du Kindle.
 
Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
Lepidurus apus
Lepidurus apus
Lepidurus apus
Lepidurus apus

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Anatomie et physiologie

Anatomie et physiologie

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #nature
Osmia bicornis F

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Amibes à thèque
Amibes à thèque
Amibes à thèque

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Alona quadrangularis

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Diatomée peu courante d'après ma bibliographie
Diatomée peu courante d'après ma bibliographie

Diatomée peu courante d'après ma bibliographie

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Amibe à thèque

Amibe à thèque

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
dimensions : 40x35 µm
dimensions : 40x35 µm
dimensions : 40x35 µm

dimensions : 40x35 µm

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie

Un cilié, Uroleptus sp., essayant de boulotter des diatomées (il en a dans le ventre) et avalant une sorte d'euglénoïde vert ...

Voir les commentaires

Publié le par Patrick Derennes
Publié dans : #microscopie
Environ 160 µm
Environ 160 µm

Environ 160 µm

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog