Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Patrick Derennes

Le blog de Patrick Derennes

il s'agit pour débuter du compte-rendu journalier des observations naturalistes agrémentées de photos, réalisées lors d'un séjour en Espagne fin mai début juin 2005. il se développe depuis avec mes photos issues de Balades en Nature ou de Voyages.

Publié le par Patrick Derennes
Le nouveau règne de la nature artificielle

On me fait remarquer que ce garrulaxe pris en Thaïlande en 2014 est nourri artificiellement (point de nourrissage pour touriste photographique) et on m’interroge sur le régime alimentaire de cet oiseau.

La question est « toujours celle de l’homme qui chamboule tout ».

voici ma réponse : de mon point de vue cette question est trop vaste ou trop dépassée pour cet exemple.

 1 - l’homme est partout : on n’est plus avant l’homme !! On est après et les équilibres sont déjà déplacés, partout !! Il est illusoire de croire que l’on reviendra avant et ceux qui chantent cet air sont des menteurs.

2 - le temps ne fait jamais machine arrière et, pire, nous ne vivons pas dans un musée ou tout va rester tel que nous l’avons connu à notre « âge d’or » (notion d’ailleurs personnelle/individuelle) ; c’est-a-dire que nous sommes déjà après l’homme et la Nature dénaturée voire muséographiée (par l’homme : parc, zoo, réserve, régulation des populations, abattages massifs,  etc.).

3 - nous sommes déjà dans un nouvel équilibre, car il est dynamique et mouvant dans le temps cet équilibre ... jamais statique ; c’est une erreur fondamentalement humaine de croire que l’équilibre est figé. L’homme mesure ou comprend  difficilement le temps qui passe en terme de dynamique et d’évolution ... il croit que tout est figé.

4- pour en revenir à çette population de garrulaxe nourrie par l’homme, sans étude scientifique menée sur celle ci et d’autres vivants sans point de nourrissage artificiellement créé par l’homme, étude répétée dans le temps pour tenter d’identifier un impact sur telle et telle population de garrulaxe, sans cette étude, je me garderai bien de porter un jugement fondé sur une ... croyance.

Encore une fois on est déjà dans l’après « homme versus nature » ; la nature est déjà artificialisée.

Sauvons ce qui reste certes et peut encore l’être mais arrêtons d’être passéiste ou arrêtons de croire ceux qui nous disent que nous avons encore les moyens de protéger voire figer une  nature « naturelle » ... elle n’existe plus ... nous sommes déjà dans la nature chamboulée et de plus elle ne nous attend pas pour se chambouler elle même : tempus fugit ! C’est une marche en avant perpétuelle.

adaptons nous sans cesse à ces nouveaux équilibres en respectant les individus vivants et vivons ensemble, comme dans la nature en ville ... on sait qu’introduire des ruches en ville est contre productif pour les abeilles sauvages, etc. On sait que l’abattage des loups a un effet d’appel et ne règle rien ...

Adaptons nous et

cessons de croire (dans la mesure du possible)

Apprenons à vivre ensemble quoi.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog